Apprenez le piano avec les chansons que vous aimez

Accueil > Articles > Commencer le piano : conseil et astuces pour débutant > Notes de musique : acquérir les bases du solfège

Notes de musique : acquérir les bases du solfège

note de musique

Apprendre à déchiffrer et identifier les notes de musique pour pouvoir les jouer facilement sur notre instrument de prédilection n’est pas un savoir inné. Cette notion fait partie des bases du solfège et de la théorie musicale. Lorsque nous entendons « notes de musique », nous visualisons tout de suite la partition, et cela peut faire peur. C’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle nous avons décidé de développer notre propre outil d’apprentissage simplifié du piano. Lorsqu’on parle de partition, solfège ou notes, nous pouvons penser qu’il faut des années et des années de cours théoriques afin de maîtriser ce savoir. Ce n’est pas totalement faux. Mais sachez que vous pouvez tout à fait connaître les bases de la notation musicale en peu de temps. Avec une bonne explication, des illustrations et en présentant étape par étape, vous serez en mesure de connaître quelques notes de musique simples et les reproduire sur votre instrument. Et c’est justement ce que nous allons voir dans cet article. C’est parti !

Qu’est-ce qu’une note de musique ?

Définition et généralités

Une note de musique est avant tout un symbole que l’on appose sur un document (nommé « partition ») et qui a pour but de représenter les deux composantes principales d’un son : sa durée et sa hauteur.

La note de musique est le fondement même de la théorie musicale et du solfège. Tout repose sur elle. Elle détermine la façon dont on doit jouer, l’intensité, la longueur, les nuances, le rythme, et bien plus encore.

Elle permet à tout musicien qui sait la déchiffrer de pouvoir la jouer tout de suite sur l’instrument, dont le piano. Elle permet également d’écrire la musique. Très utilisée par les compositeurs, la note de musique offre une trace ineffaçable de l’oeuvre et est reproductible par les autres musiciens qui savent la lire.

Composition d’une note de musique

L’anatomie d’une note de musique est composée de trois parties :

1 – La tête de la note

2 – La hampe

3 – Le/les crochets

Ces trois éléments déterminent beaucoup de choses sur la nature de la note, que nous verrons vers la fin de cet article.

composition note de musique
Anatomie d'une note de musique.

Les concepts de partitions et de portées

Les notes de musique sont le plus souvent associées aux concepts de partition et de portée. Pour lire les notes sur les partitions de piano, il faut d’abord connaître la notion de portée.

La notation musicale contemporaine est appelée notation de portée. Elle se caractérise par un ensemble de cinq lignes horizontales et de quatre espaces qui représentent chacun une hauteur musicale différente. 

Les symboles musicaux (comme les notes de musique par exemple) sont placés sur la portée à différents endroits selon leur hauteur et leur fonction.

note musique portée
Exemple d'une partition avec portée et notes de musique.

Les notes présentes sur la portée peuvent être placées soit sur les lignes, soit entre les lignes, c’est-à-dire dans des espaces blancs. Leur emplacement indique la note précise que vous devez jouer au moment où celle-ci apparaît sur la portée.

bannière apprendre piano

Pourquoi les notes de musique sont-elles importantes ?

Certains vous diront que savoir lire les notes sur les partitions n’est pas indispensable pour jouer de la musique. Et c’est vrai.

Beaucoup d’artistes connus (John Lennon, Hans Zimmer, Jimmy Hendrix) étaient autodidactes et ne savaient pas lire les notes de musique. Cela ne les a pourtant pas bloqués pour apprendre l’instrument rapidement. Mais vous devez savoir que si vous ne le faites pas, vous vous trouverez assez rapidement limité dans votre apprentissage. Il y a plusieurs raisons à cela. Nous vous les exposons ci-dessous.

Vous pouvez jouer ce que vous voulez

Imaginez que vous puissiez lire les notes de musique. Vous pourriez prendre n’importe quelle partition de la chanson que vous voulez, et la jouer tout de suite sur votre instrument.

De la même manière que vous pouvez lire un texte que vous avez devant vous, vous pourriez jouer la chanson tout aussi facilement. Comparé à une méthode d’apprentissage qui fonctionne avec la mémoire, c’est un énorme gain de temps.

Vous pouvez mettre par écrit ce que vous jouez

Avez-vous déjà inventé un air dans votre tête et l’avez-vous fredonné ? Si oui, vous avez déjà composé votre propre chanson ! En matière de composition musicale, savoir lire (et donc écrire) des séries de notes de musique est fondamental. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous pouvez écrire votre chanson pour être sûr de ne jamais l’oublier et pour que d’autres pianistes puissent aussi l’interpréter à leur tour.

Mais écrire une chanson sur une partition avec des notes est aussi une façon de structurer votre oeuvre. C’est comme si vous deviez imaginer un texte que vous inventez sans l’écrire. Lorsque vous écrivez, vous vous remémorez constamment les phrases précédentes que vous avez écrites pour vous aider à construire le reste de l’histoire. Pour la composition musicale, c’est exactement la même chose. Écrire la chanson vous aide à la structurer et à lui donner tout son potentiel.

Vous parlez le même langage que les autres musiciens

Si vous parlez la même langue que vos interlocuteurs, vous pouvez les comprendre et ils peuvent faire de même avec vous.

Si vous savez lire une partition, vous pouvez discuter et débattre avec d’autres musiciens. De cette façon, vous pouvez bénéficier des conseils de vos homologues afin de progresser ou même faire progresser les autres en donnant vos propres conseils. La pratique du piano n’est pas seulement une activité, c’est aussi une communauté.

lire note de musique
Savoir déchiffrer les notes de musique vous permet de jouer n'importe quel morceau.

Les noms des notes de musique

Dans le système de notation musicale, chaque note possède un nom bien spécifique, qui peut varier selon les pays. En effet, le système anglophone n’a pas la même notation que le système latin.

Les pays anglophones (Etats-Unis, Angleterre, …) utilisent les noms des notes de musique les plus anciens, reprenant les premières lettres de l’aplhabet et inspiré de l’Antiquité.

Les pays latins (France, Italie, …) utilisent un système plus récent pour nommer les notes, inspiré des chants latins du milieu du Moyen-Âge.

Pour vous familiariser avec les noms des notes et leurs correspondances internationales, vous pouvez consulter le tableau suivant :

Notation anglophoneNotation latine
CDo
D
EMi
FFa
GSol
ALa
BSi

L’emplacement des notes sur un clavier de piano

Avant d’entrer dans le vif du sujet et d’aborder le système de notation musicale, il est important de savoir se repérer sur un piano. Nous allons brièvement voir l’emplacement des différentes notes sur un clavier. De cette façon, vous pourrez plus facilement les jouer sur votre piano lorsque vous saurez lire une partition.

Les touches blanches

Commençons par le plus simple : les touches blanches. Sur un piano « classique », il y a 88 notes de musique. Chaque note produit un son spécifique. Cependant, il n’existe que 7 noms de notes pour les touches blanches : Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La et Si. Une fois que nous sommes arrivés au Si, la touche blanche qui se situe après est le Do. Et cela recommande ensuite.

Vous pouvez repérer le Do en vous aidant des touches noires du piano. Vous voyez que les touches noires sont constituées de groupes de deux ou de trois :

notes noires sur le piano
Les touches noires sur un clavier de piano.

Le Do est la touche blanche qui se situe toujours à gauche d’un groupe de deux touches noires.

note do clavier piano
Le Do est toujours à gauche des groupes de deux touches noires.

Maintenant que vous savez repérer la note Do sur le piano, il vous suffit de monter à chaque fois d’une touche blanche supplémentaire pour trouver le Ré, puis encore d’une touche pour trouver le Mi, et ainsi de suite jusqu’à arriver au Do situé plus à droite.

notes musique clavier piano
Les notes de musique sur un clavier de piano.

Les touches noires

Maintenant que vous savez repérer les notes de musique affiliées aux touches blanches du piano, vous devez également connaître celles des touches noires. Sachez qu’il existe deux principaux noms donnés aux touches noires, en fonction de si vous « descendez » (de droite à gauche) ou « montez » (de gauche à droite) sur le piano. 

Les dièses

Nous appelons notes « dièses » les touches noires lorsque nous montons sur le piano, c’est-à-dire lorsque nous jouons des notes de plus en plus à droite du piano les unes à la suite des autres. Dans ce type de mouvement (appelé « ascendant »), les touches noires sont donc des dièses et s’écrivent #.

Les dièses sont toujours associés à une note d’une touche blanche : Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La ou Si. On parle de Do dièse (ou Do#), Ré dièse (Ré#), … Dans un mouvement ascendant, la touche noire (dièse) portera toujours le nom de la note blanche située à sa gauche. Par exemple, dans un groupe de deux touches noires, la touche noire de gauche portera le nom de Do# puisque la blanche située à sa gauche est la note Do.

do dièse
Le Do dièse sur un piano dans le mouvement ascendant.

Cette règle est ensuite toujours la même pour toutes les notes du piano. Les touches noires en dièse (gamme ascendante) porteront toujours le nom de la touche blanche située à leur gauche.

notes dièses piano
Les notes dièses sur un piano dans le mouvement ascendant.

Les bémols

Nous appelons notes « bémols » les touches noires lorsque nous descendons sur le piano, c’est-à-dire lorsque nous jouons des notes de plus en plus à gauche du piano les unes à la suite des autres. Dans ce type de mouvement (appelé « descendant »), les touches noires sont donc des bémols et s’écrivent.

Comme pour les dièses, les bémols sont toujours associés à une note d’une touche blanche : Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La ou Si. On parle de Ré bémol (ou Ré), Mi bémol (Mi), … Dans un mouvement descendant, la touche noire (bémol) portera toujours le nom de la note blanche située à sa droite. Par exemple, dans un groupe de trois touches noires, la touche noire de gauche portera le nom de Sol puisque la blanche située à sa droite est la note Sol.

note sol bémol
Le Sol bémol sur un piano dans le mouvement descendant.

Comme pour les dièses, notez que cette règle est ensuite toujours la même pour toutes les notes du piano. Les touches noires en bémol (gamme descendante) porteront toujours le nom de la touche blanche située à leur droite.

notes bémol piano
Le notes en bémol sur un piano dans le mouvement descendant.

La notation musicale : savoir se repérer sur la partition

Maintenant que vous savez identifier les notes sur un clavier de piano, nous allons désormais voir les bases de la notation musicale sur une partition. Nous parlerons principalement de la constitution d’une partition : où sont les mains, les différents types de notes, les espaces, le do central, …

Ce sont des notions très basiques mais très utiles pour commencer à lire des notes de musique sur partitions et à jouer quelques notes au piano (ou d’autres instruments) dans les meilleures conditions.

Les mains sur la portée

Sur la partition, la première étape consiste à identifier où se trouvent les mains. En effet, chaque main aura son propre espace sur la partition et vous pourrez alors facilement différencier les notes que vous aurez à jouer avec la main gauche de celles de la main droite.

les mains sur la portée
Identifier les mains sur une partition.

Sur la partition, vous pouvez voir qu’il y a deux portées différentes, chacune composée de 5 lignes. La portée supérieure s’appelle la clé de sol et se joue généralement avec la main droite. La portée inférieure est appelée clé de fa et est généralement jouée avec la main gauche.

clé de fa clé de sol
Haut de la portée: clé de sol pour les notes de la main droite.
Bas de la portée : clé de fa pour les notes de la main gauche.

Si vous voulez commencer par travailler uniquement sur la main droite d’une chanson, alors vous devez vous concentrer uniquement sur les notes présentes sur la clé de sol (portée du haut).

Pour en savoir plus sur la clé de sol et la clé de Fa, vous pouvez également consulter l’article du site Happy Note sur le sujet.

Le do central

Pour vous aider à vous repérer sur la portée et identifier les notes à jouer, vous devez d’abord vous concentrer sur l’identification du do central. Trouver le do central est en effet très important pour l’orientation sur un clavier de piano. Il en va de même pour la partition. Le do central vous donne un point de référence qui vous aidera à identifier la position des autres notes de musique sur la portée. 

Le do central se trouve au centre de la partition, entre les deux portées, sur une ligne imaginaire.

do central partition
Le do central est la note située entre les deux portées.

Il s’agit ici de la gamme de do majeur en clé de Sol. Nous avons pris cet exemple car il est une illustration simple de nos propos.

Ainsi, lorsque vous commencez à lire des partitions de piano et déchiffrer les notes qui s’y trouvent, la meilleure façon de vous orienter est de toujours commencer par le do central. Vous pourrez ainsi jouer les notes ou les accords de piano suivants plus facilement. Maintenant que vous avez votre premier repère, voyons comment identifier les autres notes sur la portée.

bannière mobile guide ultime pianiste

L’emplacement des notes de musique sur la portée

Pouvoir identifier les notes sur la portée d’une partition, c’est commencer à maîtriser les bases du solfège. C’est donc un savoir très important qu’il vous faut acquérir afin de pouvoir progresser très rapidement dans la théorie musicale et la pratique de votre instrument (piano, guitare, flûte, …).

La hauteur des notes

Sur la portée, les notes peuvent être situées soit sur une ligne, soit entre les lignes, dans des espaces blancs. La tête de la note (la boule noire) indique sa position réelle sur la portée. Plus la note est haute sur la portée, plus sa hauteur sera élevée. Plus concrètement, imaginez que vous ayez votre partition placée sur votre piano. Plus la note est haute sur les lignes de la portée, plus cela signifie que vous devrez déplacer votre main vers la droite du clavier du piano.

Lorsque vous remontez d’une note sur la droite de votre piano, vous remontez d’un niveau sur la portée. Notez qu’un niveau peut être une ligne ou un espace vide. Par exemple, si vous voulez faire Mi – Fa – Sol, le Mi sera sur la première ligne de la portée, le Fa sera sur l’interligne (espace blanc) juste au-dessus et le Sol sur la deuxième ligne de la portée :

mi fa sol portée
Les notes de musique Mi - Fa - Sol sur une portée.

Pour une présentation plus exhaustive de ce système de hauteur des notes, vous pouvez vous reporter aux schémas ci-dessous. Ces quatre schémas montrent la position de chaque note de musique sur la portée pour la clé de Sol et la clé de Fa. Vous remarquez, comme expliqué plus haut, qu’une note sur deux est sur une ligne de la portée. De la même manière, une note sur deux est située dans les interlignes, c’est-à-dire dans les espaces blancs.

Pour la clé de Sol, cela donne :

emplacement des notes sur la portée sur les lignes
Clé de Sol : la séquence de notes de musique Do - Mi - Sol - Si - Ré - Fa - La - Do se trouve sur les lignes de la portée.
emplacement des notes sur la portée dans les interlignes
Clé de Sol : la séquence de notes Ré - Fa - La - Do - Mi - Sol - Si se trouve dans les interlignes de la portée.

Pour la clé de Fa, cela donne :

clé de fa notes lignes
Clé de Fa : la séquence de notes Do - Mi - Sol - Si - Ré - Fa - La - Do se trouve sur les lignes de la portée.
clé de fa notes interlignes
Clé de Fa : la séquence de notes Ré - Fa - La - Do - Mi - Sol - Si se trouve dans les interlignes de la portée.

Ces schémas vous sont présentés à titre d’illustration et vous permettent de vous faire une idée plus précise de l’emplacement de chaque note sur la portée. Ils vous permettent également de mieux comprendre le système de hauteur à travers les paliers « lignes » et « interlignes ». En revanche, si nous retirons toutes les notes en laissant qu’une seule d’entre elles, vous aurez forcément du mal à l’identifier au début, et cela est tout à fait normal. C’est pourquoi il existe, dans le solfège, différentes techniques pour pouvoir identifier plus facilement (et rapidement) les notes sur la portée de la partition.

Identifier les notes à partir du do central

Pour faciliter notre compréhension, nous nous concentrerons dans l’exemple suivant uniquement sur la clef de sol (la main droite). Jouons toutes les notes en partant du do central sur la partition. N’oubliez pas de toujours commencer par le do central pour vous orienter sur la portée (au début de votre apprentissage des notes de musique au moins).

do ré mi fa sol la si
Les notes Do - Ré - Mi - Fa - Sol - La - Si sur une portée.

Regardons le début de cette séquence de notes. Nous remarquons que notre do central se situe deux niveaux en-dessous de la première ligne. La note Ré se trouve à un niveau juste en-dessous de la première ligne. Enfin, comme nous l’avons vu plus haut, la note Mi est la note située sur la première ligne de la portée. Vous pouvez utiliser cette séquence Do – Ré – Mi comme point de référence pour connaître la séquence des notes de musique et leur position dans la portée. Pour votre information, l’orientation (vers le haut ou vers le bas) des queues des notes n’a pas d’importance. Pour identifier les notes, seule leur « tête » compte et la logique restera toujours la même.

Pour mieux comprendre les notes sur une partition, nous vous suggérons également de regarder le très bon tutoriel vidéo de la chaîne Youtube Eveiller mon enfant sur le sujet :

En résumé, le secret pour lire les notes de musique sur une portée est de procéder par étapes.

Tout d’abord, il faut traduire la partition :

transcription note de musique
Etape 1: déchiffrer les notes de musique sur la partition.

Avec la série de notes présentes sur la portée, on peut en déduire qu’il s’agit de la séquence suivante : Do – Ré – Sol – La.

Une fois la partition déchiffrée et les notes identifiées, nous devons exécuter la séquence sur le clavier du piano :

jouer notes de musique
Etape 2: Reproduire les séquences de notes de musique sur son piano.

Identifier les notes à partir du Sol et du Fa

Il existe aussi une autre technique qui permet d’identifier les notes de musique assez facilement sur la portée. Celle-ci repose sur une première étape qui est celle de l’identification du Sol (pour la clé de Sol) et du Fa (pour la clé de Fa).

En effet, la clé nous indique avant tout le nom d’une note, qui a elle-même donné son nom à la clé.

Le centre du symbole de la clé de Sol nous montre en fait l’emplacement précis de la note Sol sur la portée.

clé de sol note sol
Le centre de la clé de Sol indique l'emplacement de la note Sol sur la portée.

De la même façon, le centre du symbole de la clé de Fa indique l’emplacement de la note Fa sur la portée.

clé de fa note fa
Le centre de la clé de Fa révèle l'emplacement de la note Fa sur la portée.

Tout comme la technique d’identification des notes de musique à partir du Do central, cette technique vous permet de reconnaître plus rapidement les notes présentes sur la portée. Elle est peut-être même plus pratique dans la mesure où la note « repère » est située au centre de la portée, permettant une identification plus aisée des notes présentes avant elle mais aussi après elle.

Pour obtenir davantage de conseils, exercices ou astuces sur la lecture des notes de musique, vous pouvez également consulter l’article du site Musiclic sur le sujet.

bannière apprendre piano

Intervalles et altérations

En théorie musicale, il est également important d’être familier avec les notions d’intervalle et d’altération afin de bien comprendre les différents concepts que vous abordez.

Connaître la notion d’intervalle

L’intervalle est tout simplement la distance qui sépare deux notes. Cette distance n’est pas toujours la même et dépend de l’écart entre deux notes. Si une touche noire du piano sépare deux touches blanches, l’écart entre les deux touches blanches sera plus grand que si deux touches blanches sont directement placées l’une à côté de l’autre, sans touche noire entre les deux.

intervalles piano
L'intervalle entre deux touches blanches est différent.

L’intervalle entre deux notes de musique est soit appelé « ton » soit « demi-ton », en fonction de si une note noire sépare les deux notes blanches entre elles. La méthode de calcul de l’intervalle est très simple : chaque touche (blanche comme noire) vaut un demi-ton. Lorsque vous souhaitez connaître l’intervalle entre deux touches, vous devez tout simplement compter toutes les touches qui les séparent une à une, en additionnant les demi-tons.

Commençons avec un intervalle simple séparant deux touches collées. Par exemple, l’intervalle entre le Do et le Ré est d’un ton, puisque la noire sépare les deux notes. A l’inverse, l’intervalle entre le Mi et le Fa n’est que d’un demi-ton, puisqu’il n’y a pas de note intermédiaire entre elles.

intervalle tons
1 ton entre le Do et le Ré / 1/2 ton entre le Mi et le Fa.

Assez simple, n’est-ce pas ? Maintenant, nous allons calculer l’intervalle séparant le Do du Fa de la même gamme, en comptant le nombre de notes les séparant, et en comptant toujours un demi-ton par note, y compris les touches noires.

intervalle tons 2
5 notes d'écart = 2 tons et demi d'intervalle.

Entre le Do et le Fa de la même gamme chromatique, l’intervalle est donc de deux tons et demi, car 5 notes les séparent.

Sachez également que chaque intervalle possède un nom en fonction de son écart. Prenons la gamme de Do par exemple. Lorsqu’on part de la note Do, nous retrouvons les intervalles suivant : 

– Do – Ré : 1 note d’écart = la seconde ;

– Do – Mi : 2 notes d’écart = la tierce ;

– Do – Fa : 3 notes d’écart = la quarte ;

– Do – Sol : 4 notes d’écart = la quinte ;

– Do – La : 5 notes d’écart = la sixte ;

– Do – Si : 6 notes d’écart = la septième ;

– Do – Do : 7 notes d’écart = l’octave.

intervalles noms
Les noms des intervalles.

Et ceci est valable pour toutes les gammes. Un intervalle d’un écart similaire sera toujours appelé de la même façon. Par exemple, un intervalle de deux notes d’écart sera toujours appelé une tierce, et ce peu importe si l’on commence du Do, du Ré, du Mi, …

Les altérations

Les altérations sont un terme qui désigne une montée, une descente ou une annulation d’un son à partir des touches noires de votre piano. Il existe trois types d’altération :

– Le dièse : il permet de monter le son de la note d’un demi-ton ;

– Le bémol : il permet de descendre le son de la note d’un demi-ton ;

– Le bécarre : il permet d’annuler l’effet produit par le dièse ou le bémole.

altérations symbole dièse bémol bécarre
Les altérations : les symboles du dièse, du bémol et du bécarre.

Sur la portée d’une partition, les symboles des altérations se placent toujours devant la note altérée. Par exemple, le sol dièse s’écrira : 

sol dièse partition
Le sol dièse sur la portée d'une partition.

Ainsi, lorsque nous devons jouer la gamme chromatique de Do ascendante en jouant les altérations (avec les dièses), cela donne sur la partition et le clavier du piano : 

gamme chromatique ascendante dièses
La gamme chromatique ascendante avec les dièses.

Dans le même principe, lorsque nous devons jouer la gamme chromatique descendante (avec les bémols cette fois-ci), cela donne sur la partition et le clavier du piano : 

gamme chromatique descendante bémols
La gamme chromatique descendante avec les bémols.
bannière apprendre piano

Le temps des notes

Comme nous l’avons vu, l’emplacement des notes de musique sur la portée nous indique quelle note nous devons jouer sur notre clavier de piano. Mais pour jouer correctement, nous devons également tenir compte du temps de la note.

Maîtriser la notion de tempo

Un temps est en réalité calé sur la notion de tempo, qui représente la vitesse des pulsations de la musique. Qu’est-ce qu’une pulsation ? Il s’agit tout simplement d’un battement régulier qui nous dit à quel moment précis le temps commence. Le tempo se mesure dans une unité bien particulière qu’on appelle « battements par minute » (ou BPM), et qui révèle le nombre de battements contenus dans 60 secondes. Bien entendu, plus vous augmentez le nombre de battements contenus dans une minute, plus la chanson aura un rythme rapide. Généralement, les musiciens utilisent un objet appelé métronome pour mesurer le tempo et travailler dans le bon temps.

métronome
Le métronome permet de travailler le tempo des notes de musique.

Connaître les figures de notes

En musique, le temps est symbolisé par des formes de notes spécifiques, appelées « figures de notes ». Il existe neuf symboles de notes principales (et donc de temps). En passant d’un symbole à l’autre, la durée de la note est réduite de moitié :

1 – La note carrée

Une note carrée est symbolisée par deux traits verticaux parallèles traversés par deux autres traits horizontaux en leur centre. La note carrée vaut 8 temps :

note carrée
Le symbole de la note carrée : 8 temps.

2 – La ronde

Une note entière est symbolisée par un cercle vide sans queue (la ronde) et vaut quatre temps. Deux rondes valent le même temps qu’une seule note carrée : 

note ronde
Le symbole de la ronde : 4 temps.

3 – La blanche

La blanche est symbolisée par un cercle vide avec une queue et vaut deux temps. Deux blanches valent le même temps qu’une seule ronde  :

note blanche
Le symbole de la blanche : 2 temps.

4 – La noire

La noire est symbolisée par un cercle plein (noir) avec une queue et vaut un temps. Deux noires valent le même temps qu’une blanche :

note noire
Le symbole d'une noire : 1 temps.

5 – La croche

Les notes qui sont plus courtes (en terme de temps) que les noires ont un symbole spécial appelé croche. Chaque croche située au bout de la queue réduit de moitié la valeur du temps.

Une croche est symbolisée par un cercle complet avec une queue et une croche à son bout. Elle vaut un demi-temps. Deux croches valent le même temps qu’une noire :

note croche
Le symbole de la croche : un demi-temps.

6 – La double croche

Une double croche est symbolisée par un cercle complet avec une queue et deux croches. Elle vaut un quart de temps. Deux doubles croches valent le même temps qu’une croche :

note double croche
Le symbole de la double croche : un quart de temps.

7 – La triple croche

Une triple croche est symbolisée par un cercle complet avec une queue et trois croches. Elle vaut un huitième de temps. Deux triples croches valent le même temps qu’une double croche :

triple croche
Le symbole de la triple croche : un huitième de temps.

8 – La quadruple croche

Une quadruple croche est symbolisée par un cercle complet avec une queue et quatre croches. Elle vaut un seizième de temps. Deux quadruple croches valent le même temps qu’une triple croche :

quadruple croche
Le symbole de la quadruple croche : un seizième de temps.

9 – La quintuple croche

Une quintuple croche est symbolisée par un cercle complet avec une queue et cinq croches. Elle vaut un trente-deuxième de temps. Deux quintuples croches valent le même temps qu’une quadruple croche :

quintuple croche
Le symbole de la quintuple croche : un trente-deuxième de temps.

Tableau récapitulatif des figures de notes

Pour vous aider à mieux identifier les figures de notes et les temps qui y sont associés, vous pouvez consulter notre tableau récapitulatif ci-dessous : 

tableau figures de notes
Tableau des figures de notes et de leurs temps dans la musique.

Pour vous aider à mieux comprendre et apprendre les différentes figures de notes de musique, vous pouvez regarder la très bonne vidéo éducative de Franck Medrano, qui reprend et explique en un temps record et avec beaucoup de pédagogie tous les concepts (tempo, temps, battements, figures, …) abordés dans cette partie :

Vous pouvez également compléter cette vidéo par la lecture de l’article du site Apprendre le Solfège, qui vous permettra d’avoir une vision exhaustive des figures de notes de musique.

Connaître les figures de silence

Si connaître la durée des notes de musique est important, il l’est tout autant de connaître celle des silences. Un silence n’est autre qu’un symbole musical qui indique l’interruption du son (produit par les notes). Chacune des formes de notes abordées juste avant a sa jumelle chez les silences en terme de durée. Vous trouverez ainsi :

1 – La pause

Le symbole de la pause est toujours placé sur la quatrième ligne de la portée (en partant du bas de celle-ci). Elle correspond à la valeur d’une ronde et vaut 4 temps. Cela signifie donc que vous ne devez pas émettre de son durant ces 4 temps.

pause musique
Le symbole de la pause : 4 temps.

2 – La demi-pause

Le symbole de la demi-pause est toujours placé sur la troisième ligne de la portée. Elle correspond à la valeur d’une blanche et vaut 2 temps. Cela signifie donc que vous ne devez pas émettre de son durant ces 2 temps.

demi pause musique
Le symbole de la demi-pause : 2 temps.

3 – Le soupir

Le soupir correspond à la valeur d’une noire et vaut 1 temps. Cela signifie donc que vous ne devez pas émettre de son durant ce temps.

soupir musique
Le symbole du soupir : 1 temps.

4 – Le demi-soupir

Le demi-soupir correspond à la valeur d’une croche et vaut 1/2 temps. Cela signifie donc que vous ne devez pas émettre de son durant ce demi temps.

demi soupir musique
Le symbole du demi-soupir : 1/2 temps.

Notez que cela continue encore avec le quart de soupir qui correspond à la double croche (1/4 temps), le huitième de soupir qui correspond à la triple croche (1/8 temps) et le seizième de soupir qui correspond à la quadruple croche (1/16 temps). Tout comme les croches, leur symbole se distingue par l’ajout d’une nouvelle tête pour chaque changement de durée :

valse soupirs musique
Les symboles des soupirs en musique.

Schéma récapitulatif : notes et soupirs

Afin que tout soit le plus clair possible, nous vous invitons à lire notre schéma récapitulatif qui résume les correspondances entre les valeurs des notes de musique et les valeurs des silences :

note musique silence temps
Correspondances entre les durées des notes et celles des silences.

Le chiffrage des mesures et le rythme

Les mesures sur la portée

Les mesures sont utilisées pour donner la valeur des notes, c’est-à-dire la durée de vie des notes sur la portée. Lorsque vous jouez du piano, les mesures sont fondamentales : elles donnent toute sa structure à la partition et définissent la façon dont vous allez jouer la chanson ou l’exercice.

Elles sont situées au début de la portée (tout à gauche, juste après le symbole de la clé) et sont représentées par deux nombres l’un au-dessus de l’autre.

mesures des notes de musique solfège
Exemple de mesures sur une portée.

Le chiffre du bas indique l’unité de temps (4 pour la noire et 8 pour la croche). Le chiffre du haut indique le nombre d’unités (chiffre du bas) par mesure.

Dans l’exemple ci-dessus, 4/4 signifie qu’il y aura 4 temps par mesure. La noire vaut 1 temps, il y aura donc 4 noires par mesure. Lorsqu’une mesure se termine et qu’une autre recommence, cela est symbolisé par une ligne verticale sur la portée, appelée « barre de mesure ».

mesures partition
Les mesures sont symbolisées par un trait vertical sur la portée.

Comme dit plus haut, le chiffre du bas indique la durée d’une note. Pour mieux les identifier, vous pouvez consulter le tableau suivant qui liste les correspondances entre les durées et les figures de notes associées :

Durée (chiffre du bas)Figure de note
1Ronde
2Blanche
4Noire
8Croche
16Double croche
32Triple croche
64Quadruple croche

La notion de rythme

Il est également important de connaître la notion de rythme lorsqu’on aborde la pratique de la musique. Cette dernière n’est en fait qu’une succession de sons et de silence, dont la séquence forme ce qu’on appelle le rythme. Ce concept est donc étroitement lié aux notions du temps (ou durée) des notes, des silences et des mesures. Il regroupe en un mot toutes ces notions abordées avant.

Pour mieux assimiler ces notions de chiffrage de mesures et de rythme, nous vous conseillons de compléter votre lecture par le visionnage de la vidéo de la chaîne SiFaSile :

La fréquence des notes de musique

Fréquence fondamentale

Pour les plus matheux d’entre vous, sachez qu’il existe aussi un système de reconnaissance des notes de musique par la fréquence qu’elles émettent. Cette unité de mesure, appelée fréquence fondamentale en musique (ou ingénierie sonore), est calculée à partir du nombre de vibrations par seconde mesuré en hertz. Cette notion est étroitement liée à la hauteur de la note.

Si une note possède une fréquence fondamentale qui a une valeur spécifique, alors la même note de l’octave du dessus aura le double de sa valeur. La même note de l’octave encore du dessus aura le quadruple de cette valeur initiale (et le double de la valeur d’avant). Plus simplement, quand on joue la même note sur un octave supérieur, on double sa fréquence fondamentale.

Par exemple, jouons la note Do au centre du clavier de piano. Dans la gamme tempérée, cette note de musique aura une fréquence fondamentale d’environ 262 hertz. Maintenant, si nous jouons le Do qui se trouve à l’octave du dessus, celle-ci aura une fréquence fondamentale de 523 hertz, c’est-à-dire le double de la valeur initiale.

fréquence fondamentale de la note de musique do
Fréquences fondamentales du Do central et du Do de l'octave du dessus.

Tableau récapitulatif des fréquences de notes en hertz (gamme tempérée)

Si vous êtes intéressé par la fréquence de chacune des notes, vous pouvez vous reporter au tableau ci-dessous [Pour simplifier, nous avons arrondi toutes les valeurs de fréquence des notes de musique à l’unité] :

Notes / octaves012345678
Do ou Si dièse33651312625231047209341868372
Do dièse ou Ré bémol35691392775541109221744358870
37731472945871175234946999397
Ré dièse ou Mi bémol39781563116221245248949789956
Mi ou Fa bémol418216533065913192637527410548
Fa ou Mi dièse448717534969813972794558811175
Fa dièse ou Sol bémol469318537074014802960592011840
Sol499819639278415683136627212544
Sol dièse ou La bémol5210420841583116613322664513290

Ce tableau montre bien qu’à chaque fois que l’on monte d’octave sur une même note de musique, la fréquence en hertz qu’elle émet est doublée.

Pour avoir une vision plus complète sur les fréquences des notes, vous pouvez consulter l’article de Wikipédia sur le sujet.

Nous venons de voir les bases de la lecture des notes de musique sur une partition de piano. Désormais, vous pouvez apprendre des centaines de chansons faciles rien qu’avec ce début de cours !

bannière apprendre piano

Pour aller plus loin :

– Sur la lecture des notes de musique dans sa globalité : consulter l’article du site Apprendre le Solfège.

– Sur l’histoire et la fréquence des notes de musique : voir l’article de Wikipédia.

– Sur la clé de Sol et la clé de Fa : lire l’article du site Happy Note.

– Pour des conseils, astuces et exercices autour des notes de musique : consulter l’article du site Musiclic.

Pin It on Pinterest

Share This