Apprenez le piano avec les chansons que vous aimez

Accueil > Articles > Piano, pianistes et musique : tout ce qu’il faut savoir > La Lettre à Elise : 4 anecdotes à connaître sur ce morceau mythique

La Lettre à Elise : 4 anecdotes à connaître sur ce morceau mythique

beethoven lettre à elise

La Lettre à Elise, un morceau dont le titre est connu de tous, même des non pianistes ! Ce fut d’ailleurs l’une des premières musiques que nous avons ajoutées à notre catalogue La Touche Musicale pour que nos pianistes puissent l’apprendre.

Il s’agit de la composition de piano la plus célèbre au monde, et également la plus jouée par les débutants. On l’entend même très souvent jouée au piano dans les gares par des passants amateurs de piano, tout comme le populaire Canon de Pachelbel. Mais comment, pour qui et pourquoi a-t-elle été créée ? Nous répondons à toutes ces questions à travers 4 anecdotes de musique classique méconnues sur l’histoire de La Lettre à Elise.

bannière mobile lettre à elise

Qu’est-ce que La Lettre à Elise ?

La Lettre à Elise, de son vrai titre Für Elise, est un morceau de musique classique pour piano composé à Vienne en 1810 par le pianiste compositeur Ludwig van Beethoven. Classée en tant que Bagatelle, la composition ne s’est réellement faite connaître qu’à partir de 1867, date à laquelle elle a été publiée sur partition.

La musique est composée de 103 mesures et sa durée d’exécution est d’environ 3 minutes.

La Lettre à Elise est aujourd’hui la musique classique pour piano la plus célèbre dans le monde entier. Elle a été interprétée et arrangée de nombreuses fois au cours de l’histoire.

Qui a composé La Lettre à Elise ?

Le compositeur de La Lettre à Elise est le pianiste virtuose allemand Ludwig van Beethoven. Très réputé de son vivant, il l’a été encore davantage après sa mort. Il est aujourd’hui l’un des compositeurs de musique classique les plus connus au monde, aux côtés de Mozart, Schubert, Debussy ou encore Chopin.

ludwig-van-beethoven-page-artiste-piano
Ludwig Van Beethoven : auteur de La Lettre à Elise (Für Elise).

Qui était Ludwig van Beethoven ?

Beethoven est un pianiste et compositeur allemand né dans la ville de Bonn en 1770.

Son père, aussi musicien, lui enseigne la musique dès son plus jeune âge. Le jeune Beethoven semble être doué et se trouve rapidement être un musicien exceptionnel.

A l’âge de 27 ans, Beethoven devient sourd. Il compose alors toutes ses symphonies, pièces de piano ou musiques de chambre sans pouvoir les écouter. Ainsi la Neuvième symphonie ou la Missa solemnis ont-elles vu le jour dans la surdité de leur auteur.

Beethoven meurt en 1827 à Vienne, après avoir légué à l’humanité une production musicale exceptionnelle.

Après Mozart ou Haydn, il est le dernier symbole d’un mouvement nommé le classicisme viennois et préparera, à travers ses compositions, l’avènement du romantisme. Il est également considéré comme l’un des meilleurs pianistes connus de tous les temps.

Pourquoi Beethoven a-t-il écrit cette pièce de piano ?

Nous avons toujours pensé que Beethoven avait écrit Für Elise pour honorer une certaine Elise, comme son nom l’indiquait. Mais nous n’avions connaissance d’aucune Elise dans son entourage. Soit les sources mentionnant Elise avaient disparu, soit Elise n’avait jamais existé… Mais nous développons ce sujet dans plusieurs des 4 anecdotes de musique classique suivantes !

bannière mobile guide ultime pianiste

4 anecdotes méconnues sur la musique La lettre à Elise

1 – Une dédicace à Thérèse Malfatti ?

Plusieurs hypothèses sont avancées quant à la véritable dédicataire de ce morceau. La première d’entre elles avance que le véritable nom de la musique aurait dû être La Lettre à Thérèse ! Cette musique aurait été destinée à une certaine Thérèse Malfatti, une musicienne autrichienne proche de Beethoven. Ce dernier la demanda en mariage en 1810 (date de la composition de sa Lettre à Elise) mais elle rejeta sa demande. Mais alors, pourquoi la pièce s’intitule-t-elle La Lettre à Elise ?

Peu de temps après la mort du célèbre compositeur allemand, un musicologue dénommé Ludwig Nohl, découvrit la partition de Beethoven, nommée Bagatelle en la mineur, WoO 59. En la lisant, il se rendit compte qu’il ne parvenait pas à bien discerner toutes les lettres contenues dans le titre, notamment sur le nom de la dédicace. Il parvenait néanmoins à distinguer les deux dernières lettres du nom : « se ». Il eut alors l’idée de la baptiser de façon arbitraire « Elise ».

2 – Une dédicace à Thérèse de Brunswick ?

Une autre hypothèse veut que ce nom de Thérèse vers lequel nous ramènent nombre d’indices désigne en réalité une certaine Thérèse de Brunswick. Cette dernière était une élève de Beethoven mais aussi son amante. En effet, ils auraient entretenu tous les deux une relation amoureuse durant plus de deux années, de 1806 à 1808.

Ce n’est pas la première fois que le compositeur aurait dédicacé l’un de ses morceaux à Thérèse de Brunswick. Déjà en 1809, il avait composé sa Sonate pour piano n°24 en fa dièse majeur, Opus 78, qu’il a dédicacée à Thérèse. Il ne serait donc pas étonnant que la musique Für Elise soit aussi destinée à cette jeune femme.

3 – Une dédicace à Elisabeth Röckel ?

Une troisième hypothèse, plus récente et émise par Klaus Martin Kopitz, voudrait que La Lettre à Elise soit en fait une dédicace à une certaine Elisabeth Röckel, cantatrice allemande, qui avait en réalité pour nom de baptême Maria Eva Elise.

Cette hypothèse est viable dans la mesure où les deux protagonistes entretenaient une relation amicale, si ce n’est plus (sans pouvoir le vérifier). Une source de l’époque mentionne d’ailleurs une anecdote intéressante à ce propos : au cours d’un dîner, Beethoven aurait pincé le bras d’Elisabeth par geste d’affection. Il est donc également possible que Für Elise ait été écrite pour elle.

4 – Une renommée posthume

La Lettre à Elise ne fut pas connue du vivant de son auteur. En effet, comme dit précédemment, c’est un musicologue qui retrouva cette pièce dans les affaires de Beethoven. Suite à cette découverte, ce dernier décida de la publier en 1867, soit 40 ans après la mort du compositeur allemand (Beethoven est décédé en 1827). Ainsi, pendant toutes ces années, la musique Für Elise resta inconnue du grand public. Ce qui n’empêcha pas le morceau, dès sa publication, de connaître un très grand succès dans les musiques de chambre et les salons. Ainsi naquit la renommée d’un des titres pour piano les plus connus de l’histoire. Aujourd’hui encore, cette composition est jouée aussi bien dans les élèves des conservatoires que par les concertistes et même les pianistes autodidactes.

Apprenez facilement La Lettre à Elise sur La Touche Musicale

Partager l’article sur :

Vous aimerez sûrement aussi…

Le piano : l’instrument universel

Le piano : l’instrument universel

L’expression « Le piano est l’instrument roi » prend tout son sens quand on voit l’engouement que connaît l’instrument à l’échelle planétaire.

Pin It on Pinterest

Share This