Apprenez le piano avec les chansons que vous aimez

Accueil > Articles > Piano, pianistes et musique : tout ce qu’il faut savoir > Canon de Pachelbel : 3 anecdotes à connaître

Canon de Pachelbel : 3 anecdotes à connaître

canon de pachelbel

Canon de Pachelbel est une des musiques pour piano les plus connues au monde. Elle est aujourd’hui encore fréquemment utilisée dans les cérémonies de mariage pour faire vibrer l’auditoire qui y assiste. C’est d’ailleurs la très forte émotion qu’elle dégage qui nous a incité à la mettre dans le catalogue de chansons de notre application pour apprendre le piano La Touche Musicale.

Il s’agit d’une composition de musique classique très fréquemment jouée par les pianistes débutants, tout comme la célèbre lettre à Elise. Mais, si tout le monde connaît cette oeuvre, très peu de personnes connaissent les anecdotes qui y sont liées. Dans cet article, nous vous présentons la musique, son compositeur ainsi que 3 anecdotes méconnues à connaître autour de Canon de Pachelbel.

bannière mobile canon pachelbel

Qu’est-ce que Canon de Pachelbel ?

Canon de Pachelbel est une composition de musique classique à quatre temps créée vers 1680 et composée de deux mouvements : un canon et une gigue pour 3 violons et basse continue.

Cette chanson a la particularité de pouvoir être interprétée de plusieurs façons différentes (léger, majestueux, solennel, rapide, …).

L’oeuvre, à l’origine polyphonique, délaisse progressivement ce caractère pour être de plus en plus adaptée et jouée pour chaque instrument, de façon indépendante. Ainsi la version piano disponible sur La Touche Musicale fait-elle partie de cette mutation progressive.

Canon de Pachelbel est aujourd’hui souvent utilisée pour l’accompagnement de marche nuptiale de mariage.

Qui a composé Canon ?

Le créateur de l’oeuvre Canon est Johann Pachelbel, un compositeur et organiste allemand appartenant à la période baroque, né en 1653 à Nuremberg et mort en 1706. Il est aujourd’hui l’un des compositeurs de musique classique les plus connus au monde, et ce notamment grâce à la notoriété qu’a connue son Canon. Il aurait d’ailleurs eu parfaitement sa place dans notre top 20 des meilleurs pianistes connus de l’histoire.

jahann pachelbel piano
Johann Pachelbel : auteur du célèbre Canon.

Qui était Johann Pachelbel ?

Johann Pachelbel était un compositeur et organiste allemand.

Après des études à Nuremberg, il part pour Vienne et s’y installe dès 1673. Vienne est à ce moment là la capitale de l’empire et possède une activité culturelle très développée. La musique est alors une activité très en vogue.

Il devient un musicien connue dans les cercles de mécènes et de nobles de cour.

Il compose ensuite beaucoup pour l’Eglise, avec qui il a un contrat. Il compose alors beaucoup de prélude de chorale qu’il compose pour l’office. Chaque année, il doit alors composer une oeuvre magistrale pour l’Eglise afin de démontrer ses compétences et ses progrès en tant que compositeur de musique et organiste. C’est dans ce cadre qu’il compose son célèbre Canon.

Pourquoi Pachelbel a-t-il écrit son Canon ?

Travaillant pour l’Eglise à la fin du XVIIe siècle, Pachelbel devait composer chaque année des oeuvres religieuses destinées à accompagner les chorales. L’Eglise lui demandait que l’oeuvre de l’année en cours soit toujours plus magistrale que celles des années précédentes, rendant la tâche de plus en plus ardue.

C’est durant cette période que Pachelbel écrit son Canon, qui deviendra très célèbre par la suite.

bannière mobile guide ultime pianiste

3 anecdotes méconnues sur le Canon de Pachelbel

1 – Une notoriété très tardive

Le Canon de Pachelbel n’a connu sa notoriété mondiale qu’à partir de la fin des années 1960, soit près de 300 ans après sa création ! Sa popularité a connu une croissance fulgurante dès l’instant où est paru un album enregistré par l’orchestre de chambre Jean-François Paillard en 1969, reprenant cette composition. Cette version, aux sonorités beaucoup plus modernes que l’originale, a en effet considérablement augmenté l’attrait du public pour le Canon de Pachelbel. A cette époque, il n’était pas fréquent que des arrangements si modernes soient effectués sur des musiques classiques.

Depuis le début des années 1970, la chanson a donc fait l’objet de très nombreuses reprises, arrangements et interprétations, et ce pour tous les types d’instruments et de genres musicaux. Des transcriptions modernes pour choeur ou orchestre aux adaptations pour les genres rock, dance, variété et même hip-hop, la célèbre musique classique devient à partir des années 70 un objet culturel universel. 

jean francois paillard pachelbel canon
Jean-François Paillard.

2 – De l’Eglise à l’animation japonaise

Le Canon de Pachelbel a même été reprise par les Japonais pour donner de la force émotionnelle à leurs oeuvres d’animation. Vous pouvez par exemple la retrouver dans la bande-originale de Neon Genesis Evangelion, un anime très populaire au Japon, mais aussi en France.

A plusieurs reprises, la composition classique est jouée dans l’anime et vient ajouter une touche de nostalgie et de puissance aux séquences cinématographiques.

On est loin de l’ambiance du lieu originel pour lequel elle a été créée : l’Eglise.

evangelion canon
L'oeuvre d'animation japonaise Evangelion.

3 – Une influence directe sur l’oeuvre de Jean-Sébastien Bach

Johann Pachelbel se lie d’amitié avec le père de Jean-Sébastien Bach, Johann Ambrosius Bach, lorsqu’il réside à Eisenach en 1677. Il donne des cours de musique à son fils, Johann Christoph Bach, le frère aîné de Jean-Sébastien. Il deviendra même le parrain des enfants de la famille.

Enfant, Jean-Sébastien Bach entendait donc les oeuvres et les enseignements de Pachelbel. Il est hautement probable que ce dernier ait exercé une influence importante, notamment via son Canon, sur l’oeuvre du célèbre compositeur. Il est le principal maillon de la chaîne qui relie Bach à ses modèles.

johann sebastian bach pachelbel
Jean-Sébastien Bach.

Apprenez facilement Canon de Pachelbel sur La Touche Musicale

Partager l’article sur :

Vous aimerez sûrement aussi…

Le piano : l’instrument universel

Le piano : l’instrument universel

L’expression « Le piano est l’instrument roi » prend tout son sens quand on voit l’engouement que connaît l’instrument à l’échelle planétaire.

Pin It on Pinterest

Share This