La musicothérapie s’inscrit dorénavant dans le parcours de soin. Elle permet de réduire les effets négatifs de différents troubles chez l’enfant et le jeune adulte. Pour les Troubles DYS, les Troubles du spectre autistique et les Troubles du Déficit de l’Attention avec Hyperactivité, les effets de l’écoute et la pratique de la musique sont bluffants.

La musicothérapie, qu’est-ce que c’est ?

Et si on utilisait la musique pour accompagner les enfants et ados présentant des troubles, ou des maladies mentales ? C’est le pari que prend cette nouvelle forme d’accompagnement. Non pas soigner mais accompagner le patient en complément de son traitement pour, par exemple, réduire la douleur, les troubles de la parole, améliorer les interactions sociales et bien d’autres bienfaits comme nous le verrons plus bas.

 

Il existe 2 sortes d’approches de la musicothérapie :

 

passive ; l’enfant écoute de la musique, conçue pour lui, par un proche ou un musicothérapeute qui joue d’un instrument ou chante. C’est l’interaction qui compte ; un CD mis en boucle n’aura pas le même effet.

active ; c’est à l’enfant de rentrer en jeu, c’est lui qui devient maître de l’instrument de musique de son choix : piano, percussions, voix…

 

La musicothérapie pour tous ?

 

« Oui, elle est adaptée à toutes les personnes. L’adaptation est très simple à partir du moment où la personne n’a pas de problème auditif. D’ailleurs, même lors d’une musicothérapie plutôt active avec du chant et la pratique d’un instrument, les contre-indications sont relativement faibles. En conclusion : la musicothérapie peut s’appliquer à la plupart d’entre nous. »

Hervé Platel, interview de Mars 2018 pour France Alzeimer.

Les bénéfices de la musique sur notre corps ne sont plus à prouver. Mais quelles en sont les bienfaits sur des enfants présentant des troubles ?

Nous verrons ici les plus connus et ceux touchant le plus d’enfants et adolescents.

Les Troubles du Spectre Autistique X la Musique

L’autisme et les Troubles du Spectre Autistique (TSA) font partie des troubles envahissants du développement (TED).Ces troubles relèvent d’une déficience psychique, il sont dus à un dysfonctionnement neurobiologique et sont caractérisés par des altérations de la communication, des interactions sociales, de l’apprentissage et du comportement. Les premiers signes apparaissent pendant l’enfance, le plus souvent entre 18 et 36 mois.

mille personnes en France sont concernées

mille personnes ont moins de 20 ans

mois : l'âge auquel les signes commencent à se manifester

Source : https://www.inserm.fr/

[et_bloom_inline optin_id=”optin_14″]

De nombreuses études ont mis en évidence les effets de la musique sur un échantillon d’enfants et adolescents présentant des troubles autistiques.

Des améliorations significatives ont été constatées sur :

– la stimulation cérébrale

– la concentration et l’attention

– la sociabilisation

– la communication verbale et corporelle

– la coordination corporelle

– l’adaptation

– la relation parent/enfant

– la réduction du stress 

Ceci dit, c’est à définir au cas par cas, car chaque enfant et jeune adulte est différent et a une réponse à la musique qui lui est propre.

 

Prenons par exemple Kodi Lee.

Kodi est aveugle et présente un Trouble du Spectre Autistique.

Ce jeune homme de 22 ans a fait sensation il y a quelques jours sur le plateau d’America’s Got Talent 2019 en chantant et en jouant au piano.

Sa mère nous raconte : « Nous avons découvert que Kodi Lee adorait la musique très tôt (…) lorsqu’on est autiste, c’est dur de faire ce que tout le monde fait, jouer de la musique a sauvé sa vie. »

Regardez la vidéo ci dessous ; vous ne pourrez certainement pas rester de marbre !

Le Trouble du Déficit de l’Attention avec Hyperactivité X la Musique

Le Trouble du Déficit de l’Attention avec Hyperactivité (TDAH) est un trouble du neurodéveloppement. Le TDAH se caractérise par la présence de comportements d’inattention et/ou d’hyperactivité-impulsivité et engendre différents problèmes d’ordre attentionnel, verbal et moteur. Une perte de l’estime de soi, abandon des études et problèmes de sociabilisation sont des conséquences directes du TDAH.

%

des enfants scolarisés sont touchés par le TDAH

%

des adultes sont touchés par le TDAH

Source :  https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/combien-de-personnes-souffrent-de-troubles-dys_104323

L’étude de Linda Essiambre de l’Université du Quebec a été particulièrement révélatrice des bienfaits de la pratique de la musique sur le TDAH, avec ici, des cours de guitare proposés à des enfants hyperactifs dont les comportements ont étés évalués notamment au sein de leur école. Une nette amélioration a été mise en avant sur :

– le comportement ;

diminution de l’agressivité, amélioration du comportement en classe, cohésion observée entre les enfants étudiés

– l’hyperactivité ;

amélioration du contrôle de soi

– la sociabilisation ;

sens des responsabilités, engagement dans les activités collectives, respect envers les autres, estime de soi

– l’apprentissage ;

motivation pour l’apprentissage du français et de la musique, créativité, persévérance, curiosité, capacité d’attention…

 

Il faut souligner en particulier l’augmentation de l’estime de soi. Celleci était très peu présente au début de l’étude, alors qu’elle est directement liée à toutes les autres améliorations notées.

Les Troubles Dys X la Musique

Nous parlons le plus souvent de la Dyslexie mais les troubles Dys en regroupent plusieurs souvent méconnus :

 

– La Dyslexie : troubles de la lecture

– La Dyspraxie : troubles du développement moteur et de l’écriture

– La Dyscalculie : troubles liés aux nombres et calculs

– La Dysphasie : troubles du langage oral

%

au moins des français concernés par les Dys

%

au moins des élèves d'une classe d'âge sont dyslexiques

%

sont dyspraxiques

%

sont dysphasiques

Source : Fédérations des Dys, Octobre 2018

La musique a fait ses preuves sur la Dyslexie lors d’une étude de l’Inserm en 2015. Des enfants de 8 à 11 ans, en complément de séances d’orthophonie, ont participé à des séances de musique à raison de 2 fois par semaine pendant 2 mois.

A la fin de ces 2 mois, lors de la lecture d’un texte, les résultats ont été spectaculaires :

60 % des enfants musiciens se sont tellement améliorés qu’ils sont sortis des critères de la dyslexie !

Une pratique facile à mettre en place pour les troubles Dys :

« Les séances ne demandent pas d’expertise particulière de la part des professeurs et il existe des musicothérapeutes ou professeurs de musique qui ont l’habitude de ces pratiques. Il faut juste du rythme ! L’enfant doit s’amuser et avoir envie d’y aller. Et le coût peut être assez modéré. Mais ces séances doivent venir en complément de l’orthophonie qui n’a jamais été abandonnée pendant notre étude et qui reste un pivot de la prise en charge », souligne le chercheur.

La Touche Musicale permet l’apprentissage simplifié du piano de façon très intuitive et pourra s’inscrire dans le parcours de l’enfant et de l’adolescent présentant des troubles avec l’accompagnement d’un musicothérapeute ou d’un parent formé.

Apprenez le piano avec La Touche Musicale

 

Accédez à une bibliothèque de plus de 1000 musiques

Importez vos propres musiques pour les apprendre

Personnalisez l’application selon votre niveau

Apprenez en quelques minutes

Démarrer maintenant
id, lectus ut fringilla nunc mattis facilisis elit. vulputate, ultricies sem, porta.

Pin It on Pinterest

Share This